Comprendre en quoi consiste l’abus sexuel

L’Ordre des physiothérapeutes de l’Ontario a pour mission de protéger les intérêts du public et considère toute forme d’abus sexuel ou de transgression des limites d'ordre sexuel comme étant inacceptable. Imitant en cela les autres organismes de réglementation de l’Ontario, l’Ordre a une approche de tolérance zéro par rapport à l’abus sexuel. 

Si vous croyez que vous ou quelqu’un que vous connaissez avez été abusé sexuellement par un physiothérapeute, nous vous encourageons à communiquer avec l’équipe responsable de la déontologie professionnelle en composant le 416 591-3828, poste 227, ou le 1 800 583-5885, poste 227.

Qu’est-ce qu’un attouchement approprié?

Les physiothérapeutes se servent de leurs mains pour toucher diverses parties du corps afin d’évaluer et de prodiguer des soins aux patients. L’Ordre a des règles qui décrivent comment les physiothérapeutes devraient se comporter afin de démontrer qu’ils agissent au mieux des intérêts de leurs patients. Si dans le cadre de votre thérapie, le physiothérapeute doit vous toucher, vous pouvez vous attendre à ce qui suit :

  • Le physiothérapeute vous dira ce qu’il compte faire avant de vous toucher.
  • Il vous demandera la permission de vous toucher.
  • Vous aurez le droit de poser des questions ou d'exprimer vos préoccupations.
  • Vous vous sentirez respecté.
  • Les attouchements seront nécessaires au traitement.
  • Vous pourrez demander que cesse l'activité en tout temps si vous vous sentez mal à l’aise.
  • Vous pourrez retirer votre consentement ou changer d’avis à propos de l’activité à tout moment. 

Que peut faire un patient s’il se sent mal à l’aise pendant une séance de thérapie? 

  1. Dire au physiothérapeute d’arrêter.
  2. Demander au physiothérapeute d’expliquer ce qu’il fait ou pourquoi il le fait.
  3. Refuser de poursuivre la thérapie s’il se sent mal à l’aise. 

 

Limites professionnelles appropriées pour prévenir les abus sexuels

La relation entre un patient et un physiothérapeute est une relation professionnelle dans laquelle un professionnel prodigue la thérapie ou les soins nécessaires à un patient. C’est ce qu’on appelle une relation thérapeutique. Le patient fait confiance à un physiothérapeute pour qu’il s’occupe de lui en raison de ses connaissances et de ses compétences particulières. Il est en droit de s’attendre à ce que le physiothérapeute respecte ses besoins et agisse d’une manière bienveillante et professionnelle.

Lorsqu'une relation thérapeutique est établie, les physiothérapeutes n’ont pas le droit d’avoir une relation personnelle intime avec un patient. Un physiothérapeute doit être amical et poli, mais il ne doit pas développer une relation personnelle intime avec son patient à l’intérieur ou à l’extérieur de la clinique ou de son lieu de travail : ce qui est considéré comme un abus sexuel, même si vous consentez à la relation. Le physiothérapeute est responsable de maintenir un rapport approprié avec le patient. 

 

Si vous avez des questions sur les soins de physiothérapie que vous recevez, veuillez communiquer avec le conseiller en information sur la physiothérapie de l’Ordre pour obtenir des conseils confidentiels gratuits. Communiquez avec nous par courriel à l’adresse advice@collegept.org ou en composant le 647 484-8800 ou le 1 800 583-5885, poste 241.